Call us in Brazil (price of a local call in your country) +55 21 4042-7201
default-logo

rainforest1

La ville de Belém, avec environs 1.500.000 habitants, est le centre économique de la région nord du Brésil et aussi la capital du riche État qui s´appelle Pará. La ville est très connue pour être l ´une de plus pluvieuse du monde, avec une saison plus sèche entre les mois de juillet et décembre. Malgré cette particularité du climat, il faut savoir que la pluie tropicale va et viens vite, en rafraîchissant la chaleur typique de la région auprès de la ligne du Equator.

En arrivant l´Océan Atlantique, la rive Amazone s´ouvre en plusieurs petites rivières et forme des chenaux, des petites îles et finalement deux grandes estuaires. Les estuaires donnent origine à île de Marajó, « L´île continent ». L´estuaire sud est formé par la mythique Rive Tocantins. Belém est située à 120km de l´Océan Atlantique, où la Rive Camá tourne vers le nord et se transforme en Baie de Guajará, le plus grand port au long de la Rive Amazone. À partir de Belém est possible y aller partout dans l´Amazonie navigable.

Et finalement, la raison par laquelle il ne faut pas rater Belém : L´île de Marajó.

L´île de Marajó

L´île de Marajó – peu près 50.000 km2 de territoire est la plus grande île fluviale du monde et son peuple descend d´une ancienne civilisation indigène, très connue par les artefacts céramiques.

L´île est divisée par deux régions presque de la même taille. La partie à l´est, la région des champs est caractérisée par les immenses savanes, mais aussi des variétés des palmiers et le mangrove. La partie à l´ouest est appelée la région de la forêt équatoriale peuplée d’oiseaux et de singes et d´une immense variété de la flore amazonienne.

Marajó a seulement deux saisons: la saison pluviale de janvier à juin et la sécheresse de juillet à décembre. L´économie de l´île est basée dans l´élevage des buffles et des zebus que sont partout dans les champs et s’adaptent très bien à des conditions climatiques de la région. Marajó est le territoire d’innombrables troupeaux de buffles qui se promènent librement même dans les villages.

La faune de l ´île est riche en variétés des oiseaux, perroquets, canards, faucons et la gracieusité des hérons. L´image des flamants roses aux bords des lagunes et rivières c´est emblématique et inoubliable!

La faible population est répartie en bordure de l’île dont la petite ville de Soure est la plus importante, avec les arbres de mango partout et les bœufs et les buffles que se baladent par les rues de la ville sans être importunés. Comme partout dans la région, l´économie est basée sur la pêche, Marajó est aussi le paradis pour ceux qui aiment pêcher. Vous pouvez pêcher vous-même une piranha féroce ou l´immense Pirarucu (le thon brésilien).

Pour découvrir Marajó il faut absolument le faire par les visites aux « Fazendas » (des immense territoire d´exploitation), avec un exploiteur locale comme guide pour vous faire connaître la beauté de la vie sauvage et la flore de l´île. Après avoir visité un « rancho » et voir les gigantesque troupes des buffles, vous allez comprendre l´importance de cet animal pour le peuple de la région : moyen de transport pour les cowboys, porteur et en plus le lait et sa délicieuse viande.

SÉJOURS

Amazone – Belem – île de Marajo 4 jours / 3 nuits

Jour 1 – Arrivée à l´aéroport, check-in au HOTEL REGENTE.
 – 15.00 H excursion en bateau sur la Rive Amazone. Jour 2 – 05:30 AM Tran
€ 412,50
Ask for a quote!